logo

Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule ?

J'ai trouvé une vidéo sur internet concernant l'homéopathie et que j'aimerai commenter :


Lors de la première minute je me suis dit, enfin une vidéo intéressante sur l'homéopathie, sur le pouvoir de la suggestion, sur l'importance de la méthode de prescription (on s'intéresse au patient, on pose beaucoup de questions afin de trouver LA bonne souche...). Les dessins sont amusants... Bref, je démarre cette vidéo convaincu d'être tombé sur une perle.

La deuxième minute je reste de plus en plus convaincu que je suis tombé sur une pépite, l'explication sur la suggestion est parfaite
  • Expliquer/Convaincre que les symptômes sont bénins
  • L'écoute attentive
  • Le prix élevé
  • L'administration d'un produit quelconque 
  • Blancheur de la blouse
  • Niveau de luxe
  • Couleur et goût du médicament
  • Difficulté à obtenir un rendez-vous

Exactement ! Exactement ce qui devrait se passer lors d'une consultation chez un homéopathe (déconventionné ?). Je suis donc, à ce stade persuadé que la conclusion sera positive. J'aurai cependant ajouté (dans le cadre de l'homéopathie)
  • Principe compliqué des similitudes
  • Noms en latin
  • Protocole complexe des dilutions et des dynamisations  

Franchement ça fait pro l'homéopathie non ? Y'a vraiment de quoi suggérer une thérapeutique efficace.

La troisième minute se concentre sur l'effet PLACEBO, et je suis de plus en plus intéressé par cette vidéo qui aborde le sujet de l'homéopathie avec pragmatisme. Je conclu rapidement que l'auteur de la vidéo va conclure que l'effet PLACEBO est génial, voir spectaculaire et que l'homéopathie, en remplissant les critères d'une suggestion efficace décrits plus haut, permet de le magnifier ! Que cette thérapeutique est indispensable afin de pouvoir posséder de solutions thérapeutiques sans effets secondaires dans l'arsenal thérapeutique !

Et... Patatra, je me décompose totalement, je sens qu'on part sur un terrain dangereux, celui des études en double aveugle contre placebo, standard de confirmation de l'efficacité d'un médicament... La conclusion des meta-analyses présentées : il n'est pas possible de prouver statistiquement que l'effet de l'homéopathie soit supérieur à l'effet PLACEBO. Mais attend... Il n'y a aucune surprise si on traite l'homéopathie et l'allopathie de la même manière dans les études ! L'homéopathie doit suivre un protocole de dispensation, l'ensemble des puces au début du billet, la suggestion a son rôle à jouer.

Donc, on commence par décrire tout un protocole associé à la dispensation homéopathique et son importance dans l'efficacité de la thérapeutique pour ensuite comparer l'allopathie et l'homéopathie sur les bases de la prescription allopathique. Franchement c'est le brouillard dans ma tête je ne comprend plus rien.

La fin de la vidéo est également dommage je trouve, elle fait un enchaînement d'exemples simplistes ayants pour but d'atteindre notre cerveau reptilien (bien connu des publicitaires) et de décrédibiliser une thérapeutique qui pourtant, selon les conclusions apportées, est efficace dans sa méthode de prescription ! 

Donc oui, la méthode de prescription est essentielle dans l'utilisation de l'homéopathie. Et si on réalise une étude comparative versus PLACEBO sans intégrer la méthode de prescription relative à l'homéopathie alors oui, on risque de ne pas obtenir de différence statistique significative.

A quand une étude la prenant en compte ?
Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule ? Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule ? Reviewed by R. Segare on octobre 22, 2017 Rating: 5

Aucun commentaire:

Méthode Coué : l'autosuggestion consciente

Emile Coué était un pharmacien et psychologue français. Il a développé une méthode de guérison par l' autosuggestion consciente . Selo...

Fourni par Blogger.